Pourquoi choisir une école bilingue ?

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail

par Olivier Bertin et Philippe Fraser

bathtimeAu fur et à mesure de nos rencontres avec des jeunes parents, nous constatons que vivre dans une ville cosmopolite comme Londres les amène de plus en plus à s’interroger sur l’opportunité d’offrir une éducation bilingue à leurs enfants. Les options sont nombreuses et impliquent notamment le choix des langues parlées à la maison par les parents, la nationalité de la nanny, l’installation de la télévision française ainsi que le choix d’une école anglophone ou francophone. Depuis quelques années le développement des écoles bilingues offre aux parents une possibilité supplémentaire pour laquelle ils optent de plus en plus.

Bilinguisme précoce

Des études ont montré que dès le plus jeune âge les nourrissons peuvent différencier les sons et les langues de leur entourage. Cette capacité est particulièrement développée entre le 6ème et le 18ème mois. Si l’environnement de l’enfant n’est pas bilingue, cette faculté diminuera entre 3 et 5 ans. Au contraire si des langues différentes sont parlées à la maison, à la crèche ou à l’école, l’enfant continuera à les identifier, à en reproduire les sons et à les assimiler. Pendant cette période l’enfant assimile spontanément des compétences linguistiques. A partir de 7 ans l’enfant commencera à éprouver une appréhension à parler une nouvelle langue. La peur de l’erreur continuera pendant l’adolescence et l’âge adulte. Un apprentissage conscient et souvent laborieux remplacera progressivement une capacité à l’assimilation spontanée.
La tranche d’âge la plus propice à la mise en place du bilinguisme se situe donc environ entre 1 et 5 ans (ce bilinguisme est dit précoce). Une scolarisation dans une crèche ou une école maternelle bilingue permettra aux enfants d’acquérir simultanément deux langues pendant la période où leur installation est la plus aisée.

Orientation et changement de situation familiale

Le choix d’une école est en général une grande source d’hésitation, de stress et d’incertitudes pour les parents. C’est aussi très vrai pour les familles expatriées ou multilingues lorsqu’elles doivent trancher entre une éducation britannique et française. Le choix se fait souvent à partir de considérations culturelles ou affectives mais pas uniquement :

Les écoles françaises à l’étranger n’ont qu’une offre très limitée dans les matières artistiques, sportives ou techniques. Leur fonctionnement très académique n’est pas adapté à tous les élèves. Suivant leur caractère et leur sensibilité, certains enfants s’épanouiront mieux dans une école britannique. Les effectifs y sont en effet plus limités et une place plus importante est laissée au sport et à l’expression artistique.

Les familles amenées à rentrer en France ou à s’installer dans un autre pays privilégient souvent une éducation française pour leurs enfants. Le réseau des écoles françaises à l’étranger est en effet beaucoup plus développé que le réseau britannique.

Au moment de sa première inscription à l’école, il est difficile d’imaginer ce qui conviendra le mieux à un enfant à chaque étape de sa scolarité et de sa vie étudiante à venir. De la même manière, les évolutions de carrières des parents et leurs éventuelles mutations vers d’autres pays sont difficilement planifiables.
Une école bilingue permet d’éviter à la famille un choix prématuré. Le bilinguisme permettra à l’enfant puis à l’adolescent une possibilité d’orientation à un moment ou à un autre de sa scolarité puis de ses études universitaires autant vers le système britannique que vers le système français.

Olivier Bertin et Philippe Fraser

Olivier Bertin, Amandine Alys et Philippe Fraser sont les fondateurs de l’école maternelle bilingue Les Petites Etoiles (www.lespetitesetoiles.co.uk) située dans le quartier de Tufnell Park. Philippe Fraser a également créé l’école maternelle bilingue Mars Montessori

mamans-a-londres
http://www.mamansalondres.com
13 avril 2011